Inventive Auto

Permis de conduire pas cher : quelles solutions ?

Tous les ans, plus de 8000 candidats passent l’épreuve du permis de conduire. Seuls 60% d’entre eux obtiennent le précieux sésame d’un premier coup. Or, passer son permis exige un budget relativement...

SUV, Crossover : quelle différence ?

Les SUV et les Crossovers sont au cœur de l’actualité automobile ces dernières années. Les ventes explosent, au plus grand bonheur des constructeurs qui sont nombreux à s’être investis sur ces deux segments. À...

Simulateur de leasing auto : comment ça marche ?

Le leasing auto ou crédit-bail auto est une solution avantageuse pour louer ou acquérir un véhicule. Toutefois, il comporte des spécificités, dont les critères de fixation du loyer de la voiture et la...

La voiture d'aujourd'hui et de demain avec Inventive Auto

Depuis les époques les plus reculées, l’homme a toujours cherché à trouver le moyen de transport le plus performant pour se déplacer. Se servir d’animaux comme moyen de déplacement a été le point de départ de la mobilité humaine, mais l’invention la plus significative a été celle de la roue. À partir de là ; il a été possible de construire des carrosses et des chars tirés par des chevaux.

Cependant, ce n’est qu’au 19e siècle que le monde du transport connait sa plus grande révolution avec l’invention de l’automobile dotée d’un moteur à combustion interne et fonctionnant avec des énergies issues du pétrole. Aujourd’hui, on assiste à des innovations de plus en plus poussées que ce soit en matière de motorisation, de sécurité ou de confort. Dans l’avenir, la voiture devra même atteindre un certain degré d’autonomie.

La voiture : une nécessité dans la vie quotidienne

Avant la mise au point de la production en série par Henry Ford au début du XXe siècle, la voiture n’était accessible qu’à une poignée de privilégiés. Compte tenu du travail que nécessitait la construction d’une voiture, elle était plutôt onéreuse. La voiture représentait donc plus un luxe qu’une nécessité. C’est à partir de 1908 avec le modèle Ford T que la voiture s’est démocratisée. Marquant une véritable révolution dans l’industrie automobile, la première voiture produite de série est accessible aux familles de classe moyenne, polyvalente et facile d’entretien. Plus d’un siècle plus tard, l’automobile est devenue une nécessité. Selon des études réalisées par un magazine londonien The indépendant, la plupart des automobilistes peuvent utiliser leur voiture même pour un trajet court de moins d’un kilomètre. Représentant un enjeu de taille en termes de mobilité, la voiture se doit de répondre aux attentes de plus en plus poussées des consommateurs.

Grâce aux progrès techniques effectués par les constructeurs, les véhicules sont non seulement plus puissants, mais également plus sûrs. Ces dernières années, on a vu apparaitre un grand nombre de technologies destinées à assurer la sécurité des automobilistes et de réduire le nombre d’accidents mortels, notamment le système antiblocage des freins, la ceinture de sécurité ou encore l’airbag. Les châssis absorbent mieux les impacts et la structure forme un habitacle sécurisé en cas de choc. De nos jours, certains véhicules misent aussi sur le confort des passagers avec des appareils multimédias intégrés, la connectivité, la climatisation. Les conducteurs peuvent accéder à des renseignements de dernière minute sur les problèmes de circulation. Naturellement, les consommateurs sont progressivement attirés par les modèles les plus récents.

La voiture au cœur de la préoccupation environnementale

Dans un contexte de préoccupations environnementales croissantes, sur les émissions de gaz à effet de serre et l’exploitation des ressources rares et couteuses, la recherche et le développement de motorisations et d’énergie alternatives sont de mise. Compte tenu de la pollution engendrée par la multiplication des véhicules mis sur les routes, on ne peut plus se contenter de différencier la performance des véhicules et leur consommation d’énergie. Afin de réduire significativement l’impact de la mobilité sur l’environnement, il n’y a pas d’autres solutions que de promouvoir la mobilité verte. Le plan climat du gouvernement prévoit notamment la fin des véhicules à essence et diesel d’ici 2040, un objectif poursuivi au moyen de mesures d’accompagnement visant à inciter les automobilistes à se convertir à l’électrique.

Dans ce domaine, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour rendre les voitures toujours plus propres. À coter de la motorisation hybride alliant moteur à essence et moteur électrique, il est maintenant possible de bénéficier d’un véhicule 100 % électrique doté d’une autonomie pouvant atteindre les 600 km en une seule charge. De nombreuses solutions de mobilité propre voient le jour, notamment la voiture à hydrogène qui libère les automobilistes du temps de charge de la voiture électrique classique. Produisant lui-même l’électricité dont il a besoin pour fonctionner, le véhicule à hydrogène représente une vraie révolution.

La voiture en permanente évolution

L’électrique a été le premier phénomène qui a transformé l’automobile. Cette tendance a notamment été renforcée par les obligations environnementales de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais parallèlement à cela, les constructeurs travaillent sur une révolution encore plus spectaculaire : la voiture autonome. Dans l’avenir les voitures seront capables de se passer de conducteur. D’ailleurs, cette révolution se réalise déjà progressivement : au début, les automobilistes ne seront plus obligés d’utiliser leurs pieds, puis les mains et finalement sans les yeux. Avec le régulateur adaptatif de vitesse, le premier palier de l’autonomie a déjà été franchi. On note aussi l’existence de systèmes d’aide à la conduite qui permettent au conducteur de lâcher le volant dans des cas précis comme les embouteillages ou le stationnement. Dans les prochaines décennies, la voiture devra être 100 % autonome. Les caméras et les différents capteurs remplaceront les yeux humains et le véhicule sera capable de se mouvoir seul.